Les voeux du Président Nick Fylla

391.jpgAu moment où le Congo s’apprête à ouvrir une nouvelle page de son histoire, au moment où notre belle nation entre dans une année décisive pour son avenir politique, je veux vous dire mon admiration et ma fierté d’appartenir  à ce peuple vaillant et dynamique, qui est capable de transcender ses nuances et ses différences pour défendre sans faille son intérêt commun. Ce peuple qui, chaque fois que cela fut nécessaire, a su faire des choix judicieux pour protéger cette communauté de destins. Je sais bien les difficultés qui ont été les nôtres durant ces années passées et je mesure ici même le poids de cette lourde déception. Mais je me suis engagé en politique pour redonner espoir, c’est pourquoi, j’ai la ferme conviction que les choses vont changer et que les choses doivent changer.

Mes chers(es) compatriotes, comme vous le savez, nous traversons une époque difficile et incertaine, avec en prime une économie mondiale fragilisée par un capitalisme financier fou et débridé. Et tout ceci pour satisfaire la vanité de certains cupides qui ont perdu le sens de la mesure et de la responsabilité. Dans ce contexte morose, l’Afrique, donc le Congo n’est pas en reste de payer une addition douloureuse. Par conséquent, pour atténuer cette infortune, il paraît urgent de faire de nouveaux choix de société, et de redéfinir profondément l’éthique de ce capitalisme immoral. Si nous voulons  léguer à la postérité un héritage solvable et un monde pacifié, il est temps de penser à un nouvel Ordre mondial où l’accès à l’éducation et à la santé ne seront plus des privilèges mais des droits essentiels. Nous sommes tous copropriétaires des droits et des devoirs du Congo… Soyons responsables.

C’est pourquoi, pour cette nouvelle année 2009, je forme avant tout, le vœux que le Congo reste et demeure en paix. Cette paix durement acquise, parfois au sacrifice d’innocents. Je souhaite que notre pays soit donné en exemple parmi les États démocratiques de l’Afrique et que plus jamais ne pèse sur lui un soupçon d’irresponsabilité politique.  J’aime mon pays, j’aime l’idée qu’il incarnera un jour le pays de la réussite démocratique, du plein emploie et des droits de l’Homme. J’appelle les congolais à plus de solidarité, à plus de fraternité pour ne jamais faire de nos désaccords une crise majeure susceptible d’ébranler l’équilibre de notre nation. Le Congo est un patrimoine commun, et ce Congo pour lequel nous nous battons est le Congo dans lequel nous vivons, respectons le.

Comme vous le savez, 2009 est une année politique, où chacun d’entre nous est appelé à faire des choix et à prendre ses responsabilités face au tribunal de l’histoire, que chacun le fasse avec un sens du devoir et de la probité digne des grandes nations. Nous devons réapprendre à faire de choix sans jamais mépriser celui des autres . Seule la proximité politique et idéologique doit guider nos choix  et non les considérations bassement ethniques. Le Parti Républicain et Libéral que j’ai l’honneur de présider sera un gardien exigeant de ce principe cardinal de la démocratie et de la Science Politique. Pour ma part, je veillerai à ce que le Congo soit et demeure un et indivisible, dans le respect des différences et d’appartenances de chacun.
Mais je sais également qu’une année électorale a aussi la destinée cruelle de faire naître des frustrations, par conséquent, montrons-nous dignes et responsables puisque la communauté internationale nous juge et nous regarde avec intérêt. 

 Je souhaite à chacun et à chacune d’entre vous, de vivre dans un pays de paix, dans de meilleures conditions de vie et que le Congo trouve un équilibre économique capable d’assurer la péréquation des richesses à chacun d’entre nous, que le système éducatif redevienne la priorité absolue de nos politiques,  que la pandémie du paludisme soit éradiquée et que le fléau du sida soit maîtrisé. Je vous souhaite d’être heureux autant que  possible et d’aimer le Congo avec passion car on ne guéri pas de son pays.
                                                                                                                               
Que vive le Parti Républicain et Libéral,
Et Vive le Congo                                                                                                                                                                               

0 Réponses à “Les voeux du Président Nick Fylla”


Les commentaires sont fermés pour l'instant.



Good Morning Africa ! |
Amours mauvaises |
Gueyo, dynamique de dévelop... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Camp Laïque
| Duque / Duc / Duke --- Dom ...
| ennaji